DANAYA SO «Maison de la Confiance» a été créée dans la capitale Bamako du Mali en 1994, dans le but d’améliorer les conditions de vie des femmes libres (travailleuses du sexe) au Mali.
DANAYA SO est une association malienne, ouverte à toute femme vivant du travail du sexe à partir de l’âge de 18 ans. Ce groupe cible est composé de maliennes qui rencontrent leurs clients dans la rue ou dans les bars, les 'clandestines' et des étrangères des pays voisins et des maliennes dans les maisons closes.
Les femmes reçoivent par l’association de l'aide concrète dans les domaines de la santé, la défense de leurs droits de citoyen, les activités génératrices de revenus et l'alphabétisation. L'abandon du travail du sexe est facilité et organisé par l’accès aux alternatives pour les femmes qui en réalité ne peuvent pas vivre beaucoup d’années du travail du sexe.
Depuis sa création, DANAYA SO a élargi ses activités à Koutiala, Mopti, Ségou et Sikasso avec une sous-antenne Morila-Sanso/Koumantou autour de la mine d’or de Morila , kayes et GAO.
L’association qui a son siège à Bamako compte aujourd’hui environ 4 013 femmes libres adhérentes.
DANAYA SO est gérée entièrement par des femmes libres.

DANAYA SO a préparé une programmation stratégique 2011 – 2015 qui a été élaborée lors d’un atelier de planification rassemblant tous les membres de ses équipes et de ses comités.

Pour la programmation 2014 - 2018 les cinq lignes d’actions suivantes ont été retenues : la santé ; la génération de revenues pour les femmes et pour l’association ; la promotion des droits des femmes ; la visibilité et positionnement de l’association et l’alphabétisation.

Stratégies de DANAYA SO

- Le volontariat par rapport au dépistage VIH et les consultations médicales.
- L’approche participative : la création d‘association et les programmations participatives.
- La collaboration avec les centres de santé, centres d‘apprentissage professionnel et de formation en
  alphabétisation.
- La création et collaboration avec l’ONG LAKANA SO qui s’engage pour les enfants des femmes
  libres et la protection des mineures par rapport au travail du sexe.

Les 5 lignes d’action dans la stratégie 2014-2018 avec leurs objectifs
1.    La Santé
2.    La Génération de revenues pour les femmes et pour l’association
3.    La Promotion des droits des femmes
4.    La Visibilité et Positionnement de l’association
5.    L’Alphabétisation fonctionnelle

1.    Santé :
-    Amener les femmes libres à prendre en charge leurs problèmes de santé à travers les prestations de prévention et médicales de l’association

•    Promouvoir la diminution des comportements à risques des femmes libres et leurs clients et partenaires sur le plan santé par l’information et la conscientisation (VIH/Sida et d’autres thèmes de santé).
•    Faciliter la diminution des infections sexuellement transmissibles (dont le VIH/Sida) et l’amélioration de l’état de santé en général par la réalisation des consultations médicales.
•    Permettre le traitement correct à travers l’assurance maladie de l’association.
•    Appuyer la préparation de la retraite par la création d’une assurance de vie.
•    Améliorer l’état de santé des membres séropositifs par prise la prise en charge adaptée du VIH/Sida à travers la collaboration avec des structures spécialisées et la prise en charge psychosociale à DANAYA SO.

2.    Génération de revenues pour les femmes et pour l’association :
-    Renforcer la capacité des femmes libres de se prendre en charge par des AGR et générer des revenus pour DANAYA SO

•    Permettre aux femmes le lancement des activités de commerce qui assurent leur prise en charge avec leurs enfants.
•    Assurer le suivi des femmes en formation professionnelle et faciliter leur installation professionnelle à DANAYA SO ou ailleurs.
•    Générer systématiquement des recettes pour DANAYA SO à travers la location de magasin, bureaux, vente de carte de membres etc.
•    Créer des unités tests de production/transformation de produit locaux: emplois pour les femmes et des revenues pour DANAYA SO.

3.    Promotion des droits des femmes :
-    Promouvoir les droits des femmes pour leur participation à la réduction de la discrimination, la violence et l’abus des femmes

•    Informer les femmes sur leurs droits de citoyen, la politique nationale genre, le cadre stratégique de croissance et de réduction de la pauvreté (CSCRP) et les objectifs millénaires de développement (OMD).
•    Assurer la reconnaissance du carnet de santé au niveau local avec son application effective.
•    Organiser des campagnes de sensibilisation à l’endroit des hommes rencontrés lors de l’exécution du métier sur le respect et les problèmes de violence.
•    Renforcer les contacts avec les autorités pour mieux défendre les droits des femmes.
•    Réaliser des interventions réussies pour les membres demandant de l’appui pour la défense de leurs droits.

4.    Visibilité et Positionnement de l’association :
-    Consolider la position de DANAYA SO sur le plan national et international afin de renforcer sa prise en compte par les décideurs et acteurs principaux dans le domaine des droits des femmes et de la santé

•    Consolider les relations de collaboration avec les autres structures au niveau local, national et international.
•    Renforcer la visibilité sur le plan national et international pour que DANAYA SO soit reconnue comme premier intervenant pour les femmes libres au Mali.
•    Etendre les activités de DANAYA SO à Kayes, dans d’autres zones minières et l’adhésion de nouveaux membres.

5.    Alphabétisation fonctionnelle :    
-    Créer les compétences en langues permettant une expression verbale et écrite suffisante pour les besoins respectifs des femmes 

    Améliorer la capacité des femmes libres dans la gestion de leurs activités génératrices de revenus et de leur santé par l’alphabétisation fonctionnelle.

La collaboration avec LAKANA SO

Il existe une proche collaboration avec l’ONG LAKANA SO qui a été créée par DANAYA SO et qui appui les enfants des femmes libres. Au niveau de chaque local de DANAYA SO, un office de LAKANA SO est installé. A Bamako où se trouve le siège de LAKANA SO les réunions sont organisées entre les deux équipes.
La collaboration est réalisée au niveau des consultations médicales; des visites communes dans les maisons closes et familles pour les enfants des femmes libres, le suivi des apprentissages professionnels et la référence des mineures de DANAYA SO à LAKANA SO. Depuis avril 2010 un premier projet en consortium était mis en place pour une sous-antenne Morila-Sanso/Koumantou autour de la mine aurifère de Morila. Dans l’avenir d’autres projets en forme de consortium sont envisagés.

DANAYA SO reçoit depuis son début des fonds par Caritas Suisse, Caritas Luxembourg pour son fonctionnement et des appuis pour des aspects thématiques par d’autres partenaires financiers.

La coordination nationale